1. Préparez un plan de négociation

On ne le dira jamais assez : plus vous aurez de l’information, plus vous serez solide dans le jeu des arguments et des concessions. Vous n’avez pas le luxe de passer à côté de cet avantage.

 

  1. Connaissez votre solution de rechange

Qu’arrivera-t-il si vous ne trouvez pas d’entente? Êtes-vous en position de force ou de faiblesse? Si vous dites non ou oui, vous devriez savoir qu’il s’agit de la meilleure entente possible. Car parfois, le succès d’une négociation est de ne pas conclure!

 

  1. Soyez optimiste et réaliste

Osez demander plus, mais soyez capable de justifier le pourquoi de la chose. Laissez‑vous une marge de manœuvre pour diminuer votre prix. Si vous êtes trop gourmand, pas étonnant que vos vis-à-vis vous résistent!

 

  1. Maîtrisez vos émotions

Ni la colère, ni le stress, ni même le bonheur vous sont utiles lors d’une négociation. Pourquoi? Parce qu’elles embrouillent l’accès à votre pensée logique. Ne cédez jamais à la pression et prenez une pause pour reprendre le contrôle.

 

  1. Ne discutez pas avec une personne en colère

C’est peine perdue, et cela pourrait vous entraîner dans une chaîne d’actions-réactions, où vous perdriez vous-même le contrôle. Donnez-lui une pause pour qu’elle retrouve ses esprits.

 

  1. Écoutez, écoutez, écoutez

Selon William Ury, « les négociateurs doués écoutent beaucoup plus qu’ils ne parlent ». Voilà, tout est dit.

 

  1. Découvrez les besoins et les intérêts

Posez des questions et cherchez le trésor des intérêts et des besoins de votre vis-à-vis. C’est essentiel pour lui faire des offres intéressantes. Si vous offrez la lune à quelqu’un qui n’en veut pas, vous perdez votre temps.

 

  1. Soyez créatif

Imaginez des solutions différentes et ne décidez pas pour l’autre. Vous savez, il y a plusieurs chemins qui mènent à Montréal! Et peut-être que votre vis-à-vis vous suggérera une voie totalement inconnue et très prometteuse. Rêver ne coûte rien.

 

  1. Connaissez les tactiques de négociation

Attention à certains négociateurs, qui utilisent des tactiques plus ou moins loyales car, dans ce domaine, l’arsenal est vaste. Ces négociateurs vous manipulent pour leur bénéfice.

 

  1. Questionnez sur les inconvénients des jeux de pouvoir

Parfois, les parties abandonnent la négociation pour commencer une partie de bras de fer. Voici deux questions à poser : Quels sont les avantages à nous entendre? Quels sont les inconvénients si nous n’arrivons pas à nous entendre? La patience est toujours de mise mais, si vous devez combattre, faites-le avec logique et tendez toujours la main à une entente négociée.

Laisser un commentaire